LA VOCATION ET LES ACTIVITÉS DU CLUB:

La vocation du club est de promouvoir l’esprit motard et la solidarité entre motards, organiser des journées sécurité à moto, organiser des sorties, des voyages,
des rencontres amicales autour d’un thème, ou d’événements…

UN PEU D’HISTOIRE…

Les Kudaciés ont vu le jour le 27 septembre 2011 à l’initiative de Franck Pinos, motard passionné, et de quelques ami(e)s motard(e)s.
La création du club s’est imposée lorsque Francky a lancé la première « Bénédiction des motos ».
En effet, lors des obsèques d’un motard parti trop tôt, il a remarqué dans la haie d’honneur un personnage portant une soutane sous son cuir : un frère dominicain, Ollivier.
A la fin de la journée, Francky a dit au frère Ollivier. :  « un jour on fera un truc ensemble » et Ollivier lui a répondu : « avec plaisir ».
La découverte de la Sainte Baume, lors d’une sortie moto un an plus tard, a fait naître l’idée d’organiser un événement dans ce lieu magnifique !

Francky a retrouvé le Frère Olivier qui était en poste à la Sainte-Baume et lui a dit :

Francky: Tu te souviens de moi ?
Ollivier: Oui bien-sûr!
Francky: Alors tu te souviens que je t’ai dit qu’un jour on ferait un truc ensemble ?
Ollivier: Évidemment!
Francky: Et bien voilà je sais!!! nous allons organiser la bénédiction des motos ici , avec une messe en pleine air et toutes les motos devant l’autel face a la montagne, et ainsi rendre hommage à tous les motards partis trop tôt . car ce site est chargé de symboles, dépositaire des reliques de Marie Madeleine .
Ollivier: Géniale ton idée!!

La première bénédiction a eu lieu le 5 mars 2011 avec 210 motos puis c’est donc sous l’égide des « Kudaciés de Marie-Madeleine », que s’est déroulée la deuxième bénédiction, le 3 mars 2012, avec 640 motos.

Aujourd’hui nous accueillons plus de 1500 motos


Avec le temps, le club s’est engagé dans d’autres manifestations comme le Bol d’Or ou encore des Triathlons…


LE NOM:

Mais au fait, qu’est-ce qu’un Kudacié ?
Un Kudacié est un motard qui roule loin, longtemps, par tous les temps, sur tous les types de route et avec tous les types de machines.
A force de rouler, il connaît ses réactions comme celles de sa moto et roule rarement au-dessus de ses pompes.
Le Kudacié, avant d’aimer les motos, avant d’aimer les motards, aime rouler.
Il roule seul ou en groupe sans différence et chacune de ses virées est une page de plus au récit de ses souvenirs.
Adepte des départementales, il aura souvent un roadbook a vous recommander et vous accueillera volontiers si vous faites une étape par chez lui .